ACCUEIL PARTENAIRES CONTACT LES ARTISTES MUSIQUE ET JARDINS LES IMPROMPTUS BILLETTERIE INFOS PRATIQUES LE FESTIVAL
logo les impromptus

DES MUSICIENS...

Edwin CROSSLEY MERCER


Edwin CROSSLEY MERCER
baryton basse
{ édition 2021 }


Edwin Crossley-Mercer est aujourd’hui présent sur les plus prestigieuses scènes d’opéra et de concert internationales. Après des études de musique sacrée à Versailles puis d’Opéra et de Lied auprès de Dietrich Fischer-Dieskau à Berlin, il fait ses débuts en 2006 au Staatsoper Unter den Linden, notamment sous la direction de Daniel Barenboim dans Doktor Faustus, Der Freischütz et Die Lustige Witwe. En 2009, il chante Guglielmo (Così fan tutte) au Festival d’Aix-en-Provence, puis fait ses débuts la saison suivante à l’Opéra National de Paris dans Ariadne auf Naxos (Harlekin) de R. Strauss. Depuis lors il s’est produit dans de nombreuses oeuvres du répertoire sur les scènes de l’opéra Bastille et du Palais Garnier : Die Zauberflöte, Carmen, Arabella, La veuve joyeuse, La damnation de Faust, Così fan tutte, L’enfant et les sortilèges, Les Indes galantes… Ses engagements le mènent aux États-Unis (Manon de J. Massenet et Le Nozze di Figaro), au Japon (Beatrice et Benedict), en Amérique du Sud (Don Giovanni au Chili) ainsi que dans toute l’Europe et la Russie, tant dans le répertoire baroque (Hippolyte et Aricie, Les Boréades et Platée de J.P. Rameau, ainsi que les opéras de J.B. Lully), classique (surtout W.A. Mozart) , rossinien (La Cenerentola, Guillaume Tell), puccinien (Tosca, Madama Butterfly ou La Bohème) ou bien encore dans les oeuvres contemporaines. Son affection particulière pour les oratorios et le récital a toujours été une composante essentielle de sa vie musicale : de New-York (Carnegie Hall) à Paris, des « folles journées » de Nantes et de Tokyo, à Montevideo et Saint-Pétersbourg, il interprète Lieder et mélodies en collaboration avec de nombreux pianistes accompagnateurs et chante sous la direction de chefs d’orchestres prestigieux, comme ceux des Berliner Philharmoniker, Wiener Symphoniker, l’Orchestre National de Radio France, le Los Angeles Philharmonic, le London Symphony Orchestra, etc. Lauréat en 2007 du HSBC Foundation Award et 1er prix du concours Nadia et Lili Boulanger, nominé deux fois aux Grammy Awards, il a enregistré de nombreuses oeuvres du répertoire baroque ainsi que des mélodies de Nadia Boulanger pour Delos. Il collabore avec Michael Linton, compositeur américain, avec lequel il a enregistré deux albums (Carmina Catulli ainsi que Songs of Oscar Wilde). Accompagné par Yoan Héreau, Die Winterreise de Franz Schubert marque le premier enregistrement de Lieder d’Edwin Crossley Mercer.

Thierry SIBAUD


Thierry SIBAUD
piano
{ édition 2021 }


Après ses études musicales au Conservatoire à Rayonnement Régional de Boulogne Billancourt avec Marie-Paule Siruguet (accompagnement), au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris avec Patrick Cohen (pianoforte - cycle concertiste) puis au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris avec Serge Zapolski (direction de chant), Thierry Sibaud étudie durant cinq années la phénoménologie de la musique avec Konrad von Abel, assistant du Maestro Sergiu Celibidache. Sa rencontre avec le pianiste et pédagogue Peter Feuchtwanger, avec lequel il a travaillé en Allemagne et à Londres, marque un tournant dans son approche du clavier. Thierry Sibaud se produit en récital, et en musique de chambre : UNESCO, château de Versailles, Opéra de Massy, Festival Piano à Riom, Festival de Grenoble, Hôtel de ville de Grenoble, musée de la révolution française, Actors Church de Covent Garden à Londres (Royaume Uni), Feuchtwangen (Allemagne), musée Čiurlionis de Kaunas (Lituanie) ainsi qu'avec l’orchestre universitaire de Clermont-Ferrand. En juillet 2012, à l’occasion du cinquantenaire de la disparition du pianiste Alfred Cortot, il assure la direction artistique d’une semaine de célébrations musicales, les Journées Internationales Alfred Cortot, à Tournus et Mâcon en partenariat avec l’École Normale de musique de Paris. Après avoir enseigné au Centre de musique baroque de Versailles, il enseigne actuellement le piano au Conservatoire à Rayonnement Régional de Grenoble dont il coordonne par ailleurs le département piano. Il est lauréat de l'examen professionnel de professeur d'enseignement artistique. Thierry Sibaud est également le conseiller artistique des Impromptus.

Adam LALOUM


Adam LALOUM
piano
{ édition 2021 }


Considéré comme l’un des plus grands talents de sa génération, le pianiste Adam Laloum a reçu une reconnaissance internationale en remportant en 2009 le 1er Prix du prestigieux concours Clara Haskil. En 2017, il remporte les Victoires de la Musique dans la catégorie « Instrumentiste de l’Année ». Adam Laloum a l’occasion de se produire en concerto avec des orchestres prestigieux tels que le Mariinsky Orchestra/Valery Gergiev, le Deutsches Sinfonieorchester Berlin/Nicholas Collon à la Philharmonie de Berlin, l’Orchestre de Chambre de Lausanne/Joshua Weilerstein au Festival de Saint-Denis, l’Orchestre National de Belgique/Hugh Wolf, l’Orchestre de Paris/Cornelius Meister, l’Orchestre du Capitole de Toulouse/Joseph Swensen/Maxim Emelyanychev, l’Orchestre Philharmonique de Radio France/Sir Roger Norrington, l’Orchestre Philharmonique de Monte Carlo/Alain Altinoglu, l’Orchestre National d’Ile de France/Ion Marin, l’Orchestre National de Lyon/Gabor Takacs-Nagy, l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège/John Neschling, l’Orchestre de la Suisse Romande/Jonathan Nott, l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg/Jesus Lopez-Cobos, le Luzerner Sinfonieorchester/James Gaffigan, le KBS Symphony Orchestra/Yoël Levy, l’Orchestre National de Bordeaux/Jaime Martin, l’Orchestre du WDR de Stuttgart, etc. En récital, Adam Laloum se produit notamment au Théâtre des Champs Elysées, Wigmore Hall, Herkulessaal de Munich, Tonhalle Zürich, Auditorium du Louvre, Piano à Lyon, Grand Théâtre de Bordeaux, Grand Théâtre d’Avignon, Société Chopin de Bern, Palais des Beaux-arts de Bruxelles, Bilbao, Japon. Il est l’invité du Klavier-Festival-Ruhr, Festival de Verbier, Festival de Lucerne, Festival de la Roque d’Anthéron, SWR Schwetzinger Festspiele, Festival de la Chaise-Dieu, Folles Journées de Nantes, Festival de Colmar, Festival de Menton, Festival du Périgord Noir, Festival Piano aux Jacobins, Lille Piano Festival, Festival de Pâques de Deauville, Festival de Zermatt, Festival de Bad Kissingen, Mecklenburg-Vorpommern Festival, etc… Après un premier disque « Brahms » (Mirare) salué par la critique, le suivant sort en 2013 et est consacré à deux œuvres de Schumann : la Grande Humoresque op.20 et la Sonate n°1, op.11. Cet enregistrement reçoit le « Diapason d’or de l’année 2014 », le « Grand Prix de l’Académie Charles Cros », « ffff » de Télérama, et en Allemagne la plus haute distinction du magazine Fono Forum. Parait ensuite un album Schumann/Schubert (Mirare), puis les deux Concertos pour piano de Brahms avec le Rundfunk Sinfonieorchester de Berlin sous la direction de Kazuki Yamada (Sony Music). Pour sa première collaboration avec Harmonia Mundi, il fait paraitre en 2020, deux sonates de Schubert encensées par la critique. Musicien de chambre passionné, Adam Laloum fait paraitre avec le Trio les Esprits plusieurs enregistrements, le dernier étant consacré à Schubert et gratifié d’un The Strad « Recommends » (Sony Music). Avec le clarinettiste Raphaël Sévère et le violoncelliste Victor Julien-Laferrière, il fait paraître les deux Sonates et le Trio avec clarinette de Brahms. Cet enregistrement a reçu le « Diapason d’or de l’Année 2015 » et ffff de Télérama. Avec l’altiste Lise Berthaud, il enregistre un album consacré à Schumann, Schubert et Brahms qui est également récompensé d’un Diapason d’or. Adam est le co-fondateur et directeur artistique du festival des Pages Musicales de Lagrasse depuis 2015, un festival consacré au répertoire de musique de chambre. Il commence le piano à l’âge de dix ans et poursuit ses études musicales au Conservatoire de Toulouse avant d’intégrer le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en 2002 dans la classe de Michel Béroff. Il obtient son Diplôme de formation supérieure de piano en juin 2006 et poursuit un cycle de perfectionnement au CNSM de Lyon dans la classe de Géry Moutier. Il rejoint ensuite la classe Hambourgeoise d’Evgeni Koroliov, Prix Clara Haskil 1977.

Mi-Sa YANG


Mi-Sa YANG
violon
{ édition 2021 }


Violoniste d’origine coréenne, Mi-Sa Yang est née et a grandi à Osaka au Japon. Mi-Sa est admise au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (CNSMDP) en musique de chambre après avoir terminé ses études avec Olivier Charlier et Jean-Jacques Kantorow en cycle de Perfectionnement « Violon Concertiste » au CNSMDP. Mi-Sa a été primée à divers concours internationaux : 1er Prix au Concours International Yehudi Menuhin pour jeunes violonistes en 2000, 3ème Prix et Prix spécial du jury au Concours International de Musique de Sendaï en 2001, 1er Prix en trio (piano, violon et violoncelle) au 55ème Concours International de Musique Maria Canals de Barcelone en 2009. Depuis ses débuts avec orchestre à l’âge de 12 ans au Japon, elle joue avec de prestigieuses formations telles que Sinfonia Varsovia, Suk Chamber Orchestra, London Mozart Players, Sendaï Philharmonic Orchestra, Tokyo Symphony Orchestra, New Japan Philharmonic, Osaka Philharmonic Orchestra, Kyôto Symphony Orchestra, Kansai Philharmonic Orchestra, Century Orchestra Osaka etc. Elle se produit également en récital dans des salles et festivals internationaux. Ses interprétations lui ont valu une grande estime de la presse et de la critique. En outre, Mi-Sa Yang a toujours voulu cultiver son talent de chambriste. Elle a notamment fondé avec Adam Laloum et Victor Julien-Laferrière le trio avec piano Trio Les Esprits et est membre depuis 2014 du Quatuor Ardeo. Elle se produit au Concertgebouw d’Amsterdam, Wiener Konzerthaus, Philharmonie de Paris, Kölner Philharmonie, Théâtre des Champs Elysées, Klavier-Festival-Ruhr, Folle Journée de Nantes, Folle Journée au Japon, Les Salons en Musique à Londres, La Roque d’Anthèron, Fêtes musicales en Touraine, Festival de Pâques de Deauville, Mecklenburg-Vorpommern Festspiele, Kuhmo Chamber Music en Finlande, Festival Musiq’3 Bruxelles etc. Les deux disques du Trio les Esprits parus chez Mirare en 2014 et 2017 ont reçu les éloges de la critique. Le suivant, consacré à Schubert, est paru pour Sony Music en janvier 2019 et inclut la Fantaisie pour violon et piano D934. Au printemps 2019, Mi-Sa Yang a fait paraître chez Mirare un nouvel album consacré aux sonates de Mozart, en duo avec le pianiste Jonas Vitaud.

Bruno DELEPELAIRE


Bruno DELEPELAIRE
violoncelliste
{ édition 2021 }


Après avoir été membre de l'Académie Karajan avec Ludwig Quandt comme professeur en 2012, Bruno DELEPELAIRE est nommé Premier violoncelle solo de l'Orchestre philharmonique de Berlin en septembre 2013. Depuis, il est amené à jouer sur les scènes internationales, au sein de son orchestre ainsi qu'en soliste et musicien de chambre. Il a récemment joué le Concerto en ré majeur de Joseph Haydn accompagné de l'Orchestre philharmonique de Berlin, avec lequel il a également eu l'occasion de jouer Don Quixote de Richard Strauss. Membre de l'ensemble des 12 violoncellistes de Berlin et du Berlin Piano Quartet, il a aussi été le violoncelliste du Quatuor Cavatine. Il se produit fréquemment dans des formations très variées, notamment en duo avec l'organiste Thomas Ospital. Il a par ailleurs collaboré avec de nombreux chefs : première européenne du concerto Un Despertar de Matthias Pintscher sous la direction du compositeur ; enregistrement de disques et concerts avec Reinhard Goebel. C'est Erwan Fauré, son premier professeur, qui lui transmet sa passion pour le violoncelle lorsqu'il commence la musique à l'âge de 5 ans à la Schola Cantorum. Il étudie ensuite au CNSM de Paris auprès de Philippe Muller puis à l'Université des Arts de Berlin dans la classe de Jens‐Peter Maintz. Il obtient durant ses études de nombreux prix de concours internationaux : premiers prix au concours de Markneukirchen et au concours Davidov ; 2e prix au concours de quatuor à cordes de Banff au sein du quatuor Cavatine. Parallèlement à ses activités de violoncelliste, Bruno a aussi obtenu un premier prix d'harmonie au CNSM de Paris et a suivi la classe d'harmonisation au clavier d'Isabelle Duha, ce qui développera son goût pour la composition. Bruno joue actuellement un violoncelle fait à Venise par Matteo Goffriller, généreusement prêté par la fondation Karolina Blaberg.

UNE PEINTRE

Claudine FRANCK


Claudine FRANCK
peintre graveur


Claudine Franck est une artiste peintre graveur. Après des études aux Beaux-arts de Clermont-Ferrand avec Alain Brayer Passabosc, elle obtient le diplôme national de l’école supérieure des Beaux-arts dans la discipline gravure. Claudine Franck a exposé dans divers lieux à Clermont-Ferrand : Librairie Rome (exposition en solo), puis en binôme avec Marie-France Passemard dont elle a partagé l’atelier : Librairie du musée, Librairie Combes, galerie Giorgione, Maison des arts, ainsi qu’à l’Université Clermont Auvergne de Chamalières. Elle participe également à plusieurs expositions de groupe : à l’AMAC- Galerie d'art contemporain de Chamalières, Galerie Michel Cassé à Paris, Librairie l’astragale de Tours… Claudine Franck a par ailleurs réalisé plusieurs décors et costumes de théâtre : pour Britannicus au Conservatoire de Clermont-Ferrand, puis pour la compagnie Alexandre Kersaki à Saint-Etienne avec le metteur en scène Alain Françon. Elle réalise également deux fonds de scène de plus de 90m2 pour la société de concerts Les Amis de la musique à l’Opéra de Clermont-Ferrand. Grande mélomane, elle s’attache à retranscrire, par la peinture et l’esprit de la gravure, une évocation des poèmes de Wilhelm Müller (cycle du Winterreise de Schubert). Elle a poursuivi ce travail avec la cantate de Gustav Mahler Das klagende Lied. Elle travaille actuellement sur le cycle de Lieder de Brahms La belle Maguelone.

...ET UN JARDINIER

René CLERC


René CLERC
jardinier


Jardinier paysagiste passionné, René CLERC est formateur au sein du Lycée agricole de Fontaines et du CFPPA de Charolles. Il est coordonnateur de formations diplômantes en travaux paysagers et chargé d’ingénierie de formations en présentiel et à distance. Il est membre du jury permanent de la DRAAF Bourgogne-Franche Comté pour la délivrance des diplômes paysage.
Il intervient également auprès des professionnels paysagistes et des collectivités territoriales de Saône-et-Loire comme responsable de la certification pour l’utilisation et la réduction des produits phytosanitaires.
Par ailleurs créateur de jardins dont il assure la conception, la réalisation et l'entretien, ses connaissances des végétaux, de leur mode de culture, de leur mise en valeur et de leur traitement sanitaire en font un spécialiste reconnu et apprécié de la profession.
Enfin, il anime régulièrement des ateliers sur le thème de la taille fruitière au sein de jardineries en Saône-et-Loire et dans l’Allier.

Quatuor Van KUIJK


Quatuor Van KUIJK
quatuor à cordes
{ édition 2020 }


Fondé en 2012 à Paris, le Quatuor Van Kuijk accumule les récompenses depuis quelques années, contribuant ainsi à sa notoriété grandissante. Elu 'Rising Stars' pour la saison 2017/2018 par le réseau ECHO qui réunit les plus grandes salles de concert européennes, le quatuor a remporté en 2015 le Premier Prix du 'Wigmore Hall String Quartet Competition', assorti des prix Haydn et Beethoven, et a été 'BBC New Generation Artists’ de 2015 à 2017. En 2013, le Quatuor Van Kuijk a remporté les Premier Prix et Prix du Public au Concours international de Trondheim en Norvège, affirmant ainsi une personnalité et un talent hors du commun. Il est également ‘Lauréat HSBC’ du festival d’Aix-en Provence. Très présent sur les grandes scènes internationales, le Quatuor Van Kuijk est invité à se produire au Wigmore Hall, Théâtre des Champs-Elysées, Auditorium du Louvre, Musikverein de Vienne, Radio Bavaroise à Munich, Philharmonies de Berlin, Luxembourg, Cologne, Hambourg et Paris, Tonhalle de Zurich, Concertgebouw d'Amsterdam, Fondation Gulbenkian à Lisbonne, Frick Collection (New York), Lincoln Center (New York), Phillips Collection (Washington DC), Salle Bourgie (Montréal), mais également en Asie (Taïwan, Japon, Hong- Kong, Chine) et en Australie. Pour le label ALPHA Classics, le quatuor a enregistré un album consacré à Mozart salué unanimement par la critique internationale, ainsi qu'un disque consacré à la musique française. Le Quatuor Van Kuijk a étudié au Conservatoire de Paris dans la classe du Quatuor Ysaye et suivi les cours de Günter Pichler à l’Escuela Superior de Musica Reina Sofia de Madrid avec le soutien de l’Institut International de Musique de Chambre de Madrid. Depuis 2014, il est quatuor résident Pro Quartet. Parallèlement, il suit les masterclasses des légendaires quatuors Berg, Hagen et Artemis et participe à de nombreuses académies : Festival Verbier, Académie Internationale de Montréal (Université McGill) avec Michael Tree du Quatuor Guarneri et André Roy, l’académie internationale de Weikersheim avec Heime Muller (exmembre du Quatuor Artemis) et le quatuor Vogler. Mécénat Musical Société Générale est le principal mécène du Quatuor Van Kuijk. Le quatuor est également soutenu par la SPEDIDAM et par les cordes Pirastro.

Augustin GUENAND


Augustin GUENAND
violoncelle
{ édition 2020 }


Originaire de Touraine, Augustin Guénand est diplômé du CNSMD de Lyon dans la classe d’Yvan Chiffoleau, il a travaillé avec les plus grands artistes et pédagogues de l’école française du violoncelle tels que Philippe Muller, Xavier Gagnepain, Jérôme Pernoo ou encore Ophélie Gaillard. Il est également diplômé de l’Académie Chigiana de Sienne où il a reçu l’enseignement d’Antonio Meneses en 2013. Attaché depuis toujours à la musique de chambre, il s’est perfectionné dans ce domaine auprès d'interprètes reconnus parmi lesquels le Trio Wanderer, le Quatuor Ebène, Claire Désert, Yovan Markovitch, Luc-Marie Aguera et Emmanuel Strosser. Augustin a eu l’opportunité de se produire notamment au Festival de La Roque-d'Anthéron, Salle Gaveau (Paris), Salle Molière (Lyon), ou sur France Musique. En 2015, Augustin se distingue en demi-finale du concours international de musique de chambre de Melbourne (Australie). Il s'investit dans le domaine de la création contemporaine avec des compositeurs comme Franck Krawczyk et Thierry Escaich. Titulaire du Certificat d’Aptitude, il enseigne actuellement au CRR de Grenoble. Il joue un instrument de Léon Bernardel et un archet fait spécialement pour lui par Sylvain Bigot et Gabriel Pasquier.

Mylène BERG


Mylène BERG
piano
{ édition 2020 }


Mylène BERG est une jeune pianiste française formée au Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse de Lyon dans la classe d’Hervé N’Kaoua et Thierry Rosbach. Elle est diplômée d’un master d’interprétation, de musique de chambre (classe d’Emmanuel Strosser puis de Dana Ciocarlie). Elle a par ailleurs pu bénéficier des conseils d’éminentes personnalités, telles que Claire Désert, François-Frédéric Guy, Jean-Yves Thibaudet, Jean-François Heisser ou encore Jean-Claude Pennetier. Lauréate de nombreux concours (Concours Jeunes Talents Steinway, Concours de Lagny-sur-Marne, Concours des Nuits Pianistiques d’Aix-en-Provence), Mylène BERG se fait récemment remarquer à l’Académie Internationale de Musique Maurice Ravel où elle obtient deux prix. Mylène BERG se produit régulièrement en récital, en soliste avec orchestre ainsi qu’en musique de chambre dans différents festivals (Piano à Riom, Mélomanes côte Sud, la Société de Musique de Chambre de Lyon dans le cadre des Grands Concerts, …) ainsi que dans des salles prestigieuses telles que les salles Rameau et Molière de Lyon, l’Opéra théâtre de Saint-Etienne, l’Amphithéâtre de l’Opéra de Lyon, l’Institut du Monde Arabe de Paris, le Palazetto Bru Zane de Venise.

Fabien ROUSSEL


Fabien ROUSSEL
violon
{ édition 2020 }


1er prix de violon du CNSM de Paris, Fabien ROUSSEL est également diplômé de Musique Ancienne au CRR de Paris. Il a joué dans différents ensembles sur instruments anciens, notamment La Chambre Philharmonique sous la direction d’Emmanuel Krivine, et Les Ambassadeurs, dirigés par Alexis Kossenko. Parmi ses enregistrements sur instruments historiques, le Trio pour violon, cor et piano de Johannes Brahms, et pour le label Bayard Musique, les six sonates d'église de Corelli opus 5, et les Sonates du Rosaire de Biber. Son répertoire comprend également plusieurs pièces pour violon seul emblématiques du XXe siècle : Sequenza de Berio, Prisme de Michael Jarrell…). Ancien membre du quatuor à cordes Diotima, et lauréat à ce titre des concours internationaux de Londres et Berlin, Fabien ROUSSEL donne toujours régulièrement des concerts en musique de chambre, dans des formations allant de la sonate à l’octuor. Passionné par la pédagogie et titulaire du C.A. de professeur, il enseigne le violon au CRR d’Aubervilliers-La Courneuve, et le déchiffrage au Pôle Sup 93.